Articles



RASSEMBLEMENT SAMEDI 15 MAI 2021 à 15h Place Bellecour à LYON

Le mépris évident des droits du peuple palestinien, la volonté permanente de l’expulser de ses terres, l’interdiction de mener toute vie normale que ce soit à Gaza ou en Cisjordanie, ne peuvent conduire qu’à des violences toujours plus fortes, toujours plus insupportables dès lors qu’elles frappent des populations civiles dont la Ligue des droits de l’Homme (LDH) entend rappeler qu’elles ne doivent, en aucun cas et quelles qu’elles soient, être frappées par un usage démesuré de la force, être victimes d’assassinats extra judiciaires ou être transformées en cibles indiscriminées.

Loi « confortant les principes de la République »

Vous allez examiner en commission mixte paritaire le projet de loi confortant le respect des principes de la République. Ce texte fortement durci lors de son examen au Sénat nous inquiète au plus haut point et nous partageons les critiques renouvelées par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), la Défenseure des droits ou celles exprimées le 20 avril dernier par le rapporteur général sur la lutte contre le racisme et l’intolérance du Conseil de l’Europe.

Jérusalem, escalade des violences contre les Palestiniens, la France et l’Union européenne doivent agir !

Le mépris évident des droits du peuple palestinien, la volonté permanente de l’expulser de ses terres, l’interdiction de mener toute vie normale que ce soit à Gaza ou en Cisjordanie, ne peuvent conduire qu’à des violences toujours plus fortes, toujours plus insupportables dès lors qu’elles frappent des populations civiles dont la Ligue des droits de l’Homme (LDH) entend rappeler qu’elles ne doivent, en aucun cas et quelles qu’elles soient, être frappées par un usage démesuré de la force, être victimes d’assassinats extra judiciaires ou être transformées en cibles indiscriminées.

Pas de profit sur la pandémie

Depuis des mois un regroupement de 34 organisations en France et de 350 en Europe milite pour que les vaccins soient reconnus comme biens communs de l’humanité. Plus de 180 000 signatures ont été déjà recueillies à ce jour. Joe Biden, le président des États–Unis vient de se prononcer hier pour la levée des brevets concernant les vaccins contre la Covid 19. Cette disposition doit s’effectuer dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). C’est une bonne chose. C’est un  résultat à mettre à l’actif de tous ceux qui se sont mobilisés. Il s’agit de permettre à tous les pays de fabriquer eux-mêmes les vaccins dont ils ont besoin. C’est une nécessité vitale pour leurs populations.

15 mai 1948 c’est la Nakba ; 15 mai 2021 l’épuration ethnique se poursuit !

Chaque année les Palestinien.ne.s commémorent le 15 mai 1948 :La Nakba, l’expulsion de plus de 700 000 palestiniens de leur terre et de leurs villages par les troupes sionistes. Aujourd’hui 15 mai 2021, cette dépossession se poursuit sous nos yeux : Le gouvernement israélien poussé par les colons et un électorat d’extrême droite, encouragé par l’appui des USA de TRUMP et la trahison de certains régimes arabes a décidé d’accélérer encore l’épuration ethnique et la conquête de territoires au profit de colons juifs. Que ce soit dans la vallée du Jourdain où à Jérusalem-Est, l’offensive est déclarée !.

TOUTES LES RÉSIDENTES, TOUS LES RÉSIDENTS DOIVENT VOTER

Des élections départementales et régionales vont avoir lieu prochainement en France. Une partie des personnes concernées, celles et ceux qui n’ont pas la nationalité française, ne pourra y participer. Les élections locales concernent pourtant le quotidien de tous les habitants, les décisions en matière d’aménagement scolaire, d’action sanitaire et sociale, de transports et de développement économique impactent la vie de tous les résidents, quelle que soit leur nationalité. Les étrangers comme les nationaux participent à la vie locale et au dynamisme des territoires, ils devraient pouvoir participer aux élections locales.

1er Mai Cortège Palestine

Une trentaine d’ami.e.s au départ derrière la banderole, un panneau très remarqué (voir photo). On discute de l’opportunité d’avoir mis en avant la banderole « justice en Palestine » plutôt que la banderole « BDS » jugée plus revendicative. La manifestation, assez importante, s’est déroulée sous une pluie constante.

Nous demandons une censure de la loi sécurité globale

Malgré une forte mobilisation populaire et les nombreuses mises en garde de plusieurs organisations nationales et internationales, la loi sécurité globale, rebaptisée « pour un nouveau pacte de sécurité préservant les libertés » – tel un logo qui vient cacher la réalité – a été adoptée le 15 avril 2021 à l’Assemblée nationale par 75 voix pour et 33 voix contre.


Abonnez-vous à notre blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.